•  Séries origines Netflix #1

    Bien que Netflix soit une plateforme qui propose du contenu diversifié et ayant déjà été diffusé dans notre pays, on ne peut passer à côté de leurs programmes originaux qui retiennent souvent l’attention : des saisons courtes, des thèmes parfois originaux et intéressants, des productions venant des quatre coins du monde et un contenu exclusif. Forcément, lorsque les calendriers des parutions du mois sont publiés, ce sont ces dernières qui m’intéressent le plus et je vous propose donc mon retour sur trois d’entre elles !

     


     

    Survolez les affiches pour plus de renseignements.

    THE SOCIETY S1

    USA | 2019
     
    Des adolescents sont mystérieusement transportés, sans laisser de traces, vers un fac-similé de leur riche ville de la Nouvelle-Angleterre. Afin de revenir dans leur vraie ville mais aussi pour survivre, des alliances vont devoir s'établir au plus vite.
     
    3.5/5


     
    ALTA MAR S1

    Espagne | 2019
     
    Dans les années 1940, sur un paquebot transatlantique avec des passagers qui voyagent d'Espagne au Brésil en quête d'un avenir meilleur, les sœurs Carolina  et Eva ainsi qu'un officier, Nicolas, se rencontrent. Une fois à bord surviendra l’assassinat mystérieux d’une femme, qui ne se trouvait pas sur la liste des passagers et dont personne ne se souvient.
     
    3/5
     
    TRINKETS S1

    USA | 2019
     
    Trois lycéennes que tout oppose : Elodie, la marginale, Moe, la délinquante et Tabitha, la populaire, se rencontrent lors d'une séance des Voleurs à l'étalage Anonymes. Contre toute attente, elles se lient d'amitié.
     
    3/5


     

     

     

    THE SOCIETY ( 2019 ) | ★★★✯☆ : Quand un nuage de pollution toxique menace les habitants West Ham, les choses tournent mal lorsque les adolescents se retrouvent seuls au monde dans une ville semblable à la leur mais qui se révèle bien plus étrange et complexe. Après un premier épisode aux trop grands airs de teen movie, les débuts de The Society étaient loin d’être aussi prometteur que ce que l’on nous avait promis. Pourtant, il faut bien avouer que si cette première saison délaisse le côté fantastique à l’origine de la fondation de cette société pour se concentrer sur son développement, c’est un choix qui possède tout son intérêt en permettant de poser les limites et d’exploiter de potentiels conflits d’intérêt. Beaucoup de problématiques convergent pour montrer à quel point vivre en harmonie dans une communauté où chaque individu est différent, de par ses origines, ses idéologies ou ses liens avec les autres, peut être conflictuel. Où peut mener l’isolement d’un groupe d’adolescents ? Quelles limites imposer ou non ? Si les bonnes questions sont posées, les réflexions menées ne sont pas forcément les meilleures. De plus, on est face à un bon nombre de stéréotypes au travers des personnages, de quoi faire rapidement lever les yeux : le quaterback star de son équipe, la croyante, le fils de riche, le geek, le gay refoulé et j’en passe. Heureusement, j’ai trouvé que le traitement des relations relevait la donne grâce à son intérêt et à sa diversité, que ce soit entre soeurs ou dans le groupe de mecs qui se la jouent virils mais plus surprenant, dans la relation toxique qui montre comment la fille à l’écart s’isole et se laisse manipuler par un sociopathe que l’on a du mal à cerner correctement. Le tout s’enchaine rapidement et les épisodes gagnent en intensité et en enjeux. Cependant, le casting composé essentiellement d’adolescents et de jeunes adultes donne le la et pourrait en repousser plus d’un. Une belle découverte pour ma part !

    ALTA MAR ( 2019 ) | ★★★☆☆ : Depuis le succès de La Casa de Papel dont la troisième saison arrive cet été sur la plateforme, les séries espagnoles ne cessent de paraitre et rencontrent un franc succès sur cette dernière. Par les créateurs des Demoiselles du Téléphone dont l’action prenait place au début du XXè, Alta Mar se déroule dans les années 40 et propose une partie de Cluedo géante sur un paquebot aux airs de Titanic. En effet, c’est dans une croisière de luxe reliant l’Espagne au Brésil que meurtres et secrets de familles poussent deux soeurs à enquêter. Si la réalisation laisse entrevoir un certain budget visible à la crédibilité de l’ambiance, aux décors et aux costumes, le scénario peine tout de même à convaincre, divertissant mais assez bancale, tant à cause de l’écriture qu’à la prestation des acteurs. Heureusement, le tout à le don de se tenir jusqu’à la fin même s’il risque d’être facilement oublié.


    TRINKETS ( 2019 ) | ★★★☆☆ : Trinkets montre ce que peut donner la rencontre entre trois cleptomanes qui d’apparence ne se seraient jamais adressées un mot au lycée. Chacune possède ses propres démons et dans le cas présent, c’est bien l’union qui fait la force ! Sans vous mentir, mis-à-part cette histoire de cleptomanie le speech de base ne vaut pas grand chose mais reste fort sympathique à suivre, notamment pour son trio principal auquel on finit bien par s’attacher. À éviter si peu d’intérêt pour les intrigues simplistes, les séries adolescentes ou encore le traitement vague de sujets tels que le harcèlement, le deuil et d’autres.

     

    Et de votre côté, quelles sont les dernières séries originales Netflix que vous ayez vu ou celles vous ayant le plus marqué ?

     

     


    votre commentaire
  • 13 Reasons Why | saison 1

     

    13 REASONS WHY

      

       Saison 1   

    2017 13 épisodes | USA


    Avec Katherine Langford, Dylan Minnette, Alisha Boe, Brandon Flynn, Justin Prentice, Ross Butler, Miles Heize etc.

      


     

     « J'écoute quelqu'un abandonner. Quelqu'un que je connaissais. Quelqu'un que j'appréciais. J'écoute. Mais ça ne change rien, j'arrive trop tard. »

     

    Inspirée des best-sellers de Jay Asher, 13 Reasons Why suit Clay Jensen, un adolescent qui découvre sous son porche au retour du lycée une mystérieuse boîte portant son nom. À l'intérieur, des cassettes enregistrées par Hannah Baker, une camarade de classe qui s'est tragiquement suicidée deux semaines auparavant. Les enregistrements révèlent que la jeune fille, dont il était amoureux, a décidé de mettre fin à ses jours pour treize raisons. Clay est-il l'une d'elle ?


     

    Il n'y a aucun spoiler, lisez donc sans craintes.

    C’est avec un peu de difficulté que je vous annonce que je faisais partie de ces très nombreuses personnes qui comptaient les heures avant la sortie de cette première saison. On nous avait annoncé quelque chose d’énorme et le concept avait sur le papier tout pour me charmer. Pourtant, rien ne m’aura réellement bouleversée. Aucune larme n’aura été versée. 

    Je pense ne rien vous apprendre en vous expliquant qu’il est question de l’histoire d’Hannah Baker et de son suicide qui semble être causé par treize personnes qui en sont les treize raisons. Certains s’évertuent à penser que les faits racontés pourraient apporter de la prise de conscience et de la sensibilisation chez les jeunes, mais tout ça semble trop facile à mon goût. Selon moi, elle pourrait en briser également – ce qui à parfaitement été confirmé suite à des litiges quant à la sortie de la seconde saison. 

    Ce n’est pas le sujet traité ou encore le format assez original qui auront fait défaut à 13 Reasons Why mais bien plus sa lenteur et la difficulté à se plonger réellement dedans. Vraiment dommage avec un sujet comme celui-ci qui aurait dû selon moi tenir en haleine jusqu’à la fin, bien que celle-ci soit déjà connue. Egalement, le choix d’acteurs inconnus aurait pu tourner à l’avantage de cette série, seulement le tout m’a semblé tellement plat que j’avais l’impression que chaque acteur ne pouvait donner le meilleur de lui-même, enfermé dans un personnage un peu de trop cliché et fixe. Je ne m’attarderai donc pas sur les personnages, même si, soyons honnêtes, le fait qu’Hannah ne m’ait pas semblée assez réelle et cohérente a été le premier point noir de la série. Dommage pour un personnage qui méritait bien plus de profondeur et qui avait pour but d’obtenir l’attachement du spectateur. Encore plus dommage de suivre cette aventure en suivant le personnage de Clay qui ne m’a pas intéressé une seule seconde. 

    Je pense finalement que des séries moins connues et au message sans doute moins important ont tout de même réussi à mieux le défendre. Ici, il n’y a aucun doute sur le fait que ce soit de l’entière fiction, ce qui est loin d’être suffisant pour une série qui fait bien trop souvent parler d’elle. 13 Reasons Why n’est bien entendu pas la réalité en elle-même mais on lui espérait tout de même ce quelque chose en plus qui lui rajouterait la profondeur nécessaire. Bien que le message qu’ils aient voulu délivrer semblait clair, on retiendra surtout le fait que les gens font des erreurs – un caractère humain donc – et que certaines sont bien plus grosses que d’autres et peuvent avoir une très grande ampleur sur la vie des autres. 

    Je ne minimise pas le caractère traumatisant des choses dénoncées, c’est juste qu’elles auront bien du mal à atteindre tout le monde. Pour être honnête, on voit bien la sincérité avec laquelle toute l’équipe de 13 Reasons Why a travaillé afin de mener à bien ce projet, mais on ne la ressent pas comme elle devrait être ressentie. Cependant, des félicitations ne sont pas à omettre puisque cette série peut être capable d’ouvrir des portes à bien plus de diversité à l’écran, sur des sujets que l’on aurait pu qualifier de déconseillés, qui ne sont rien d’autres que le reflet de notre société. Le concept reste donc à applaudir mais en soi, l’histoire racontée a plus d’impact que la série en elle-même. Au final, 13 Reasons Why est une série sympa, alors qu’elle aurait pu être bien plus.

     

     

    Retrouvez cette série sur Netflix !

     


     

    - FAN MV -

    Attention, ces vidéos contiennent des images de l'oeuvre !

    13 Reasons Why | saison 1   13 Reasons Why | saison 1   13 Reasons Why | saison 1

     

    - TOP OST -

    13 Reasons Why | saison 1   13 Reasons Why | saison 1

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique